• Marguerite

Le parcours du héro: faire de tes échecs de nouvelles opportunités

  • Est-ce que tu t'es déjà senti.e nul.e, déprimé.e à la suite d'un échec, professionnel ou personnel?

  • Est-ce que tu t'es déjà dit que le problème venait de toi après avoir raté quelque chose? Et que de toute façon tu n'y arriverais jamais?

  • Est-ce que tu as déjà eu honte de ton expérience professionnelle? Est-ce que tu as déjà eu le sentiment que tu avais perdu ton temps dans un poste ou en étant au chômage et que tu n'arriverais pas à le justifier à ton prochain employeur?

  • Est-ce que tu t'es déjà fait.e viré.e et cela t'a fait un gros coup à ton estime de toi?

N'aie pas peur de dire oui. En tout cas moi j'ai déjà ressentie tout cela. Et c'est pour cela que je voulais te partager une technique aujourd'hui.


J'ai vécu une étape de 2 ans de dépression et de burnout. Le sentiment d'échec je le connais.


Ça a commencé par un boulot que j'aimais mais avec des missions trop stressantes. Je ne me sentais pas à la hauteur et mon employeur ne m'aidait pas à me donner confiance. J'ai fini par changer d'entreprise pour me retrouver avec un manager avec qui c'était encore pire. Et hop. Un nouveau sentiment d'échec. Je change à nouveau d'entreprise et c'est encore pareil.


Dans mon esprit ça fulminait dans tous les sens. Suis-je vraiment faite pour ça? Suis-je douée? Est-ce qu'une autre entreprise voudrait de moi? Pourquoi cela m'arrive toujours à moi?

Après 4 ans d'expériences négatives notamment liées à un management non-adapté, je suis à bout et en burnout.


C'est là qu'intervient le parcours du héros.


Héros? Dans ces moments-là, on se sens tout sauf un héros! Et pourtant ...


Le parcours du héros, tu connais? C'est un concept qui analyse les films à succès. Le héros d'un film suit un trajectoire commune et bien connue:

  1. Un personnage normal, plutôt défavorisé, il vit une situation d’injustice, quelque soit la façon → donc plutôt facile de se reconnaître dans la peau du héros.

  2. Il est appelé par un mentor pour changer ou sauver le monde

  3. Il se lance à l'aventure. Il passe des épreuves difficiles. Tellement, qu'il arrive à un point de non-retour. C'est à ce moment-là qu'il veut rentrer chez lui, mourir, abandonner, etc...

  4. Il se rend compte que, soit il change sa façon de faire, soit il n’y arrivera pas. Il change donc sa façon de faire, sa façon de voir les choses.

  5. Il réussit sa mission, change le monde et a un impact positif.

  6. Il rentre chez lui content, en héros

C'est schéma te parait familier? Il représente en fait une étape de la vie de chacun.


On veut tous avoir un impact positif sur notre environnement en fonction de nos croyances et valeurs. On s'inspire de nos mentors. On est alors pleins de motivation pour accéder à nos rêves. Mais c'est là que viennent les difficultés et les obstacles. On tombe, on perd confiance, on n'a plus envie d'essayer, on baisse les bras. Jusqu'à ce que l'on comprenne que nous devons faire les choses différemment afin de surpasser ces challenges. En changeant nos comportements, on se change nous-même et on arrive à avoir l'impact positive que nous voulons. C'est donc GRÂCE la difficulté que nous sommes poussés à agir différemment, à innover, à se surpasser, à devenir meilleur et à apprendre. C'est GRÂCE à la difficulté que nous devenons des héros.


Ça te dit quelque chose? Cela t'inspire? Cela change ton point de vue sur les échecs et la difficultés? Es-tu actuellement dans la phase 3, coincé.e aux obstacles et ayant envie d'abandonner? C'est là que ca devient intéressant. Ne baisse pas les bras trop vite !



L'idée ici est donc bien de voir tes obstacles comme des opportunités pour devenir plus fort, plus prêt et avoir un impact encore plus positif.


1. Tes obstacles sont une force. Ils te permettent de changer, de t’améliorer, de devenir meilleur.e.


Ce sont les difficultés qui font de nous un héros.

2. Les difficultés et les échecs font partie intégrante de notre réussite. Échecs et réussites font partie d’un même processus, on ne peut pas les dissocier.


On ne peut pas apprendre à marcher ou à faire du vélo sans être tombé.e des dizaines de fois.

On ne peut pas apprendre une langue sans se tromper des milliers de fois.


On ne peut pas réussir sa vie si on n’essaie pas de faire ce que l’on aime, même si l’on va se tromper au passage.

Pour moi ce parcours du héros s'est déroulé comme-ci:

Mes obstacles dans mes différentes expériences professionnelles m'ont poussé à la dépression, ce point de non-retour où je me suis rendue compte qu'il était grand temps que quelque chose change.


J'ai appris que je me mettais toute seule dans ces situations. À l’entretien, je ne faisais pas attention au secteur d’activité ou à la culture d’entreprise. J’ai pris des jobs qui ne me correspondaient pas en me convaincant tant bien que mal que ça irait bien intérieurement je le savais que ça ne marcherait pas. Je devais donc d'une part arrêter de me mettre en échec dès le début.


J'ai aussi réalisé qu'il y avait un problème de base qui devait être réglé : Les managers sont mal formés au management. Je me suis rendue compte que les managers n'étaient pas de mauvaises personnes, c'était d'ailleurs souvent mes ami.es. Mais ils/elles n'avaient pas les outils pour bien gérer une équipe. Après 4 ans à changer d'environnement, j'ai décidé de faire différemment: j'ai donc pris ce challenge et je l'ai transformé en opportunité. Je me suis formée en coaching pour accompagner les managers à apprendre les outils qui leurs manquaient et aider les employés à mieux gérer leurs émotions et leur carrière. Le bien-être au travail est devenu ma spécialité. Et je t'avoue que je m'éclate dans mon job, ça paraît fou mais je peux vraiment dire que mon job me rend heureuse. Il est même parfois moteur de positivisme quand ma vie privée devient plus difficile!


Mon burnout m'a permis de devenir coach et d'être heureuse au travail aujourd'hui.


Je t'invite à réfléchir à tes obstacles. Ecris tout ce qui te vient par l'esprit et commence à voir en eux de nouvelles opportunités. Que t'a appris chacun de tes challenges? Que ferais-tu différement? Comment pourrais-tu en profiter pour avoir un impact positif?


Attention : Il ne s’agit pas de minimiser la douleur que l’on peut vivre à travers une épreuve, ni l’impact négatif de certains drames d’une vie. Il s’agit plutôt de comprendre en quoi notre expérience, aussi négative soit elle, justement parce qu'elle est négative, nous fait mal et nous pousse à sortir de notre zone de confort, en nous obligeant donc à grandir, à mûrir, à changer nos façons de faire les choses, à comprendre certaines problématiques importantes de la vie et à vouloir contribuer à un monde meilleur.


Le parcours du héros est un exercice que je fais souvent en début de séances d’orientation professionnelle. C'est très important de pouvoir regagner confiance et de se rendre compte des challenges et opportunités que l'on a vécu pour non seulement mieux se connaitre, se reconnaître, mais également faire valoir cette expérience auprès de nouveaux employeurs.



Et toi? Quel héros veux-tu être?

Comment veux-tu utiliser tes difficultés pour un monde meilleur, pour une vie meilleure?


Le parcours du héros t'intéresse? Tu as du mal à trouver du positif dans tes erreurs? Viens m'en parler.


A très vite,

Margot






14 vues

Un email privé par mois pour trouver du bonheur dans ta vie et ton boulot.

En t'inscrivant à ma liste privée, tu recevras 1 email par mois. Les emails sont gratuits.

Tes informations restent confidentielles et tu peux te désabonner à tout moment.

  • Instagram - Círculo Blanco
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

Barcelone - Val d'Aran - Online

  • Instagram - Negro Círculo
  • Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle