• Marguerite

La check-list pour préparer tes interviews et apprendre à te vendre.

Décrocher un entretien est loin d'être facile. Tu as pris beaucoup de temps pour préparer ta candidature, comprendre les besoins de l'entreprise et prendre contact avec les bonnes personnes (pour plus d'informations sur comment faire une candidature spontanée, clique ici).


Félicitations! Tu as maintenant décroché une interview. Ce n'est pas le moment de baisser les bras ou penser que tout est dans la poche. Afin de mettre toutes les chances de ton côté, il est important de bien te préparer pour ton interview.


L'entretien a pour but de vérifier que tu es une personne de confiance, que tu seras motivé.e sur le long terme, que tu t'intégreras bien dans l'organisation et que tu as les compétences nécessaires pour le poste.

Afin de vérifier cela, on te posera des questions qui seront d'une manière ou d'une autre liées à 5 points principaux, que j'appelle la check-list.


Je te propose de revoir cette check-list à vérifier avant chaque interview, pour être sûr.e de toi et augmenter tes chances de réussite.



1. Ton storytelling


Le storytelling c'est quoi, et pourquoi cela peut t'aider à décrocher un boulot?


Le storytelling est le fait de raconter une histoire afin de communiquer un sujet bien précis.

Quelle est donc ton histoire, qu'est-ce qui fait que tu en es là, face à eux, aujourd'hui?


Avoir la capacité d'expliquer ton parcours et le sens de ta candidature peut faire toute la différence, et cela, s'entraîne. Ton storytelling met en lumière les aspects de ton histoire qui donneront du sens à ta candidature pour ce recruteur, ce boulot, cette entreprise. Tu peux expliquer les raisons de ton désir de changement de poste. Parle de ce que tu as voulu changer, les éléments de ton passé qui t'ont permis de comprendre l'impact que tu veux avoir maintenant pour une entreprise ou la société et comment cette entreprise et ce poste rentrent dans cette volonté de changement. Souvent, les périodes difficiles sont un point de départ pour prendre conscience de ce qui a du sens pour nous, de ce qui est important, de ce que l'on veut contribuer à faire pour les années à venir. Être capable de transformer ces périodes difficiles en opportunités, en réflexion pour comprendre ce qui fait sens et en actions pour contribuer à une meilleure vie ou à un meilleure monde, est une preuve de grande maturité, valorisé par les entreprises.



2. Ton projet


Avoir un projet professionnel est extrêmement important. Cela montre à l'entreprise que tu ne prends pas le premier job venu, mais qu'au contraire, ta candidature est réfléchie et rentre dans une stratégie de carrière. Montre que le poste est en accord avec ton projet professionnel long terme, ce que tu veux accomplir sur plusieurs années. Cela donnera de la confiance au recruteur, qui comprendra plus clairement ta motivation pour le poste et tes perspectives d'évolution possibles en tant que salarié.


Il y a 3 éléments clés à définir pour expliquer son projet professionnel :

⁠ 1. Le métier⁠ : quel type d'actions et de tâches souhaite-tu accomplir chaque jour? Qu'est-ce que tu veux FAIRE au jour le jour dans ton boulot? ⁠

2. La finalité⁠ : pour qui, pour quoi, très concrètement, veux-tu t'investir dans ton travail ? On parle ici du secteur, de la cible ou clientèle, et des causes qui donnent du sens à ton travail ⁠

3. La culture d'entreprise : identifies ce que tu attends d'une organisation, de son style de management, de sa culture d'entreprise, de l'ambiance au travail

4. Les conditions de travail⁠ : le salaire, le lieu de travail, les horaires, etc.⁠



3. Tes motivations


Pourquoi as-tu choisi cette entreprise, ce secteur, ce poste? Qu'est-ce qui t'intéresse et te plaît chez eux? L'entreprise a envie de voir que tu es vraiment motivé.e a travaillé chez eux, pour eux, avec eux. Ils veulent une garantie que ton recrutement sera le fruit d'une longue collaboration. Car un recrutement, c'est un investissement important en temps et argent pour l'entreprise (recrutement, on-boarding, formation, etc). Quels sont les arguments principaux qui prouvent que tu es motivé sur du long terme?

Quels éléments de ta vie personnelle, associative ou professionnelle démontrent ton attrait pour ce métier, ce secteur ou ce type d'organisation (structure, valeurs, modes de fonctionnement et management, etc) ?

Pour l'entretien, définis les 3 arguments clés que le recruteur à transmettre au recruteur.

Le chiffre 3 est mieux mémorisé dans un discours, c'est la raison pour laquelle il est important de structurer ton discours et aller à l'essentiel avec 3 éléments clés.



4. Tes compétences


Quelles compétences as-tu qui correspondent à la boîte et au poste? Comment pourras-tu les aider concrètement à répondre à leurs besoins? Comment peux-tu, toi, les aider à résoudre leurs problèmes du quotidien, leur challenges, ou saisir des opportunités de leur marché? Pour cela, il est important de bien connaître l'entreprise, en ayant fait une recherche de fond, tant sur internet, des études de marché ou mieux, en parlant avec des salariés de l'entreprise.

Tes compétences peuvent être de l'ordre technique (connaissance d'un outil ou machine par exemple), une expérience (connaissance d'un secteur ou poste spécifique) ou bien encore des compétences personnelles (des qualités ou savoir-être que tu as).

Quels sont les 3 compétences clés qui font ta différence, qui te permettent de te démarquer par rapport aux autres candidats, selon toi? Ce sont les arguments que tu devras t'assurer de bien avoir transmis durant l'entretien.



5. Tes défauts


Sois prêt.e à parler de tes défauts ou des points de développement pour toi. On ne parle pas d'être trop perfectionniste ou trop curieux, des clichés trop entendus par les recruteurs, arguments courants que les candidats utilisent en pensant qu'il ne faut pas être sincère et parler d'un défaut qui n'en est pas un. Personne n'est parfait et ton futur employeur n'attend pas que tu le sois. Elle attend avant tout de toi de la sincérité, ce qui lui donnera confiance en toi et donc à tout ce que tu as dit jusqu'à présent. Le recruteur attend aussi de voir à travers cette question, ta capacité à te remettre en question et ta sagesse dans la façon de trouver des plans d'action pour progresser. C'est aussi important pour eux de savoir où tu auras besoin de soutien de leur part, le rôle de l'entreprise dans ton évolution et comment tu pourras mieux travailler au sein de leurs équipes.


Pour choisir ce défaut, essaie de trouver un argument qui a une certaine logique avec ce que tu as défini de ton profil précédemment. Si cela n'a aucun sens, cela te fera perdre ta crédibilité.

Un défaut, c'est souvent une qualité mise à l'extrême. De quelle manière une qualité dont tu as déjà parlé peut devenir un défaut dans certains contextes ou lorsqu'elle est exagéré ?

Enfin, réfléchis au plan d'action que tu peux mettre en place pour progresser et t'empêcher de révéler ce défaut trop souvent. Est-ce du développement personnel ou professionnel ? Une formation ? Un soutien ? Un contexte plus favorable ?

Pour choisir un axe de développement qu'un défaut personnel, il peut s'agir d'une compétence technique ou un savoir à développer pour mieux exercer le métier ou évoluer dans le secteur. Comment peux-tu développer cette compétence ou savoir? Est-ce une formation ? du mentoring? des actions personnelles de ta part?



Voilà, tu connais les éléments essentiels pour préparer ton pitch en entretien!

Si tu as besoin d'aide pour préparer tes interviews et négocier ton contrat, viens m'en parler. Je propose des sessions express pour t'aider à mieux te vendre et augmenter tes chances d'être pris.e.


Bonne chance!!


À très vite,

Marguerite

25 vues0 commentaire